CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Equipements > Microscope Electronique en Transmission > Couplage du MET aux accélérateurs

Couplage du MET aux accélérateurs

Couplage du MET aux accélérateurs ARAMIS et IRMA

Le microscope électronique en transmission (MET) est placé sous le niveau des accélérateurs sur une base anti-vibration. Les lignes de faisceaux d’ions issues d’ARAMIS et IRMA sont déviées vers le bas et entrent dans la colonne du MET à 22° / plan horizontal, avec un angle de 45° entre elles dans le plan horizontal. Les vibrations amenées par les lignes de faisceaux d’ions sont supprimées par le découplage à l’aide de soufflets, l’amortissement des lignes et un système de couplage/découplage rapide. Le choix du microscope a été principalement dicté par la possibilité d’avoir de grandes ouvertures pour les faisceaux d’ions permettant l’introduction de cages de Faraday pour la mesure continue des courants d’ions arrivant sur l’échantillon, afin de garantir la précision et la reproductibilité du débit de dose avec un écart maximum de 10%. Un porte-objet de chauffage ultra-mince a été conçu pour minimiser les effets d’ombre dus à la géométrie du système. Une surface minimale de 1,5mm², irradiée par les deux faisceaux d’ions, est observable quelque soit l’inclinaison de l’échantillon (angles α et β variant entre 0 et 30°).

Schéma explicatif

Zone observable en irradiation
Surface d’irradiation d’un échantillon par les 2 faisceaux d’ions en fonction des angles de tilt
Zone observable en irradiation suivant les faisceaux d’ions uilisés
Surface d’irradiation d’un échantillon par les 2 faisceaux d’ions

Retour au microscope