CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Séminaires > Séminaires passés > Séminaires de 2010 > Démarrage du plus grand accélérateur de neutrinos hors axe du monde

Michel Gonin

Démarrage du plus grand accélérateur de neutrinos hors axe du monde

Jeudi 4 Mars 2010, à 14h15

L’expérience T2K utilise un faisceau de neutrinos en provenance de l’accélérateur JPARC à Tokai sur la côte est du Japon. Son objectif est d’étudier l’oscillation, ou changement de saveur, des neutrinos pour mesurer les paramètres de la matrice de mélange du modèle standard de la physique des particules. Ainsi, T2K étudiera le mécanisme d’oscillation de neutrinos muons produits à JPARC et détectés 295 kilomètres plus loin dans le détecteur Super-Kamiokande. Ce mécanisme correspond à un phénomène quantique unique, observable sur une distance de plusieurs centaines de kilomètres.

Notre expérience comprend essentiellement trois composantes bien distinctes : l’accélérateur de protons qui produisent les neutrinos sur une cible de carbone, un ensemble de détecteurs "proches" situés à 280 mètres du point de production des neutrinos, et le détecteur lointain Super-Kamiokande. Le rôle des détecteurs proches est de caractériser, avant que le mécanisme d’oscillation ait lieu, le faisceau de neutrinos produits à JPARC et de réduire l’ensemble des erreurs systématiques des mesures effectuées par le détecteur lointain. Les premiers événements observés durant le mois de novembre 2009 ont été mesurés dans INGRID, un des détecteurs proches de l’expérience. Cette détection marque le début de la phase opérationnelle du nouvel accélérateur de JPARC et de l’expérience T2K.