CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Archives > 2013 > Effets dimensionnels dans un système désordonné au voisinage de la Transition Supraconducteur-Isolant

Claire Marrache-Kikuchi

Effets dimensionnels dans un système désordonné au voisinage de la Transition Supraconducteur-Isolant

vendredi 10 janvier, 14h30 - IPN Bât 100 salle des conseils

L’étude des systèmes désordonnés est un problème ancien mais dont de nombreux aspects ne sont toujours pas élucidés. En effet, l’existence de désordre a le double effet de i. modifier et augmenter l’importance des interférences quantiques et de ii. renforcer les interactions coulombiennes.
De plus, la prise en compte d’éventuelles fluctuations supraconductrices enrichit considérablement la problématique. Peuvent alors émerger des phénomènes – localisation, Transition Métal-Isolant, Transition Supraconducteur-Isolant, systèmes fortement corrélés… - qui sont au cœur de la recherche actuelle en matière condensée.
En particulier, la dimension 2 est la dimension critique inférieure pour l’existence de la
supraconductivité et d’un état métallique. Il est donc particulièrement intéressant d’étudier les systèmes désordonnés au voisinage de cette dimension.
Le présent travail vise à étudier les états fondamentaux possibles à 2D et les Transitions de Phase Quantiques (TPQ) entre ces états. Nous menons une étude approfondie de ces transitions sur un système modèle, le NbxSi1-x en couches ultra-minces, à très basse température (5 mK), afin de mesurer les lois d’échelle qui régissent les transitions et de sonder en détail les mécanismes mis en jeu lors des
TPQ ainsi que la nature microscopique (fermionique ou bosonique) des phases en présence. Nous avons, en particulier, mené une étude détaillée sur les effets et la nature du désordre dans ces systèmes.

PDF - 14.7 ko
Affiche de la soutenance