CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Séminaires > Séminaires passés > Séminaires de 2011 > L’orientation nucléaire, la dynamique du spin et la mesure de moments

Dans la même rubrique

Stéphanie Roccia (CSNSM)

L’orientation nucléaire, la dynamique du spin et la mesure de moments

Jeudi 26 Mai 2011 à 14h15

L’orientation nucléaire est la dénomination commune pour différentes techniques visant à polariser des nucléons et des noyaux. On peut faire commencer son histoire par la thèse de Claude Cohen-Tannoudji et ses techniques de pure physique atomique et suivre son évolution vers les magnétomètres les plus précis possibles utilisés en physique des basses énergies.
Mais c’est surtout pour la mesure de moments que cette technique a été utilisée, couplée avec la résonnance magnétique nucléaire. Je présenterais deux expériences en particulier, d’une part, la mesure du moment électrique dipolaire du neutron qui est le test le plus puissant de la violation de T (renversement du temps) dans les interactions faible et forte. D’autre part l’expérience POLAREX qui sera installée à ALTO et qui mesure les moments magnétiques nucléaires des noyaux riches en neutrons. Cette dernière est portée par le CSNSM en collaboration avec l’IPNO et le LPSC de Grenoble en particulier.