CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Séminaires > Séminaires passés > Seminaires de 2014 > SIRIUS à S3

K. Hauschild (CSNSM)

SIRIUS à S3

Lundi 8 décembre 2014 à 9h30 C.S.N.S.M. - Bât. 108 - Salle de réunion

S3 (Super Separator Spectrometer) est un dispositif conçu pour pouvoir réaliser des expériences avec les très hautes intensités du LINAG, l’accélérateur supraconducteur du GANIL, construit dans le cadre du projet SPIRAL2. Les intensités prévues ouvrent de nouvelles opportunités pour l’étude des noyaux exotiques rares dont la production est très faible. D’intérêt particulier pour le CSNSM, c’est la physique des noyaux très lourds et superlourds.
Le CSNSM (les physiciens et le service électronique) est impliqué dans la collaboration internationale qui s’est formée autour du projet S3. Nous participons plus particulièrement à la conception et à la réalisation du système de détection des noyaux d’intérêt au plan focal de S3. Ce système s’appelle SIRIUS (Spectroscopy and Identification of Rare Isotopes Using S3).
Dans cet exposé, je vous présenterai les motivations qui nous poussent à étudier les noyaux les plus lourds, aux limites de charge et de masse. Je décrirai ensuite le séparateur S3 et le dispositif prévu pour SIRIUS. Enfin, je vous montrerai ce que nous faisons concrètement au laboratoire et vous parlerai des perspectives à venir.

PDF - 127.1 ko

Post-scriptum :

Renseignements CSNSM : Hélène le Sueur/ Stéphanie Roccia 01 69 15 52 25/52 15