CNRS Université Paris-Sud 11



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

CSNSM - UMR8609
Bâtiments 104 et 108
91405 Orsay Campus

+33 1 69 15 52 13
104 +33 1 69 15 50 08
108 +33 1 69 15 52 68
Mentions légales

Accueil > Séminaires > Séminaires passés > Séminaires de 2008 > Soutenance de thèse : Détection de la matière noire grâce à des détecteurs de type bolomètre au sein de l’expérience EDELWEISS. Rejet des évènements de surface avec des signaux d’ionisation

Xavier Defay

Soutenance de thèse : Détection de la matière noire grâce à des détecteurs de type bolomètre au sein de l’expérience EDELWEISS. Rejet des évènements de surface avec des signaux d’ionisation

Vendredi 5 décembre 2008, à 14h00

L’expérience EDELWEISS est une expérience de détection directe de matière noire avec des détecteurs de germanium ultrapur avec double composante ionisation/chaleur. Le principal problème de cette expérience est l’élimination du bruit de fond lié aux évènements provenant des surfaces du détecteur. La solution proposée dans cette thèse est basée sur le principe de détecteurs à grilles coplanaires qui permettent un rejet des évènements de surface avec des signaux d’ionisation. On détaille la conception, les tests spécifiques avec différentes sources radioactives en laboratoire de surface et en site souterrain (Laboratoire Souterrain de Modane), ainsi qu’un cadre théorique relativement simple (basé sur l’étude de cartes de champ du bolomètre) qui permettent de rendre compte d’un grand nombre d’observations effectuées. Les résultats obtenus avec ces détecteurs sont extrêmement encourageants car ils démontrent de très bonnes capacités de rejet des évènements de surface (supérieures à 99.998%). A cause de ces performances, EDELWEISS a donc décidé d’utiliser ce type de détecteur pour équiper l’expérience.